Bazzo rencontre Pennac

Le mercredi 16 mai 2012, Daniel Pennac s'est entretenu avec Marie-France Bazzo au sujet de son dernier livre Journal d'un corps, paru chez Gallimard.

Depuis trente ans, Daniel Pennac nourrit l’idée de raconter l’histoire d’un corps humain. Ayant acquis une certaine maturité – psychologique, mais aussi psychologique –, l’auteur s’est jugé enfin apte à écrire ce roman.

Le corps est largement exposé, on le voit partout, on le vend. Toutefois, on ne s’intéresse que très peu au corps en tant qu’espace d’intimité, lié à l’Être. Les relations qu’entretiennent les individus à leur corps, au-delà de la plasticité corporelle, ont donc été l’inspiration de l’auteur.

Dans le journal intime, on noircit les trucs, on se met en valeur, alors qu’on n’est que moyen. Dans un journal intime, les trois-quarts de ce qu’on écrit procède d’une émotion, et puis l’émotion engendre un pseudo-raisonnement. Trois ou quatre jours plus tard, on ne se rappelle plus l’émotion et le pseudo-raisonnement n’a plus grand sens non plus. Tandis que là, c’est le journal du corps.

De quoi renverser nos habitudes de lecture, assurément.

    Fermer