40 ans de conseils

Quarante ans après la création par le Gouvernement du Québec du Conseil du statut de la femme, quel est l’état de la situation pour les femmes chez nous? Qu’ont donné les luttes féministes des années 70? Le droit des femmes continue-t-il d’évoluer et, si oui, vers quoi?

C’est avec ces questions en tête que Pascale Navarro regroupe et interroge des femmes, mais aussi des hommes, qui ont mené ces luttes, les ont observées, ou tâchent de les poursuivre.

Aujourd’hui, différents courants du féminisme coexistent au Québec. Des plus radicales aux plus «concertationnistes», les femmes qui les constituent affrontent parfois des préjugés tenaces et des répliques réactionnaires, mais entretiennent en outre des dissensions entre elles.

Certains sujets, comme le port du voile ou la prostitution exacerbent ces désaccords, au point de devenir parfois de véritables querelles, observables depuis la place publique.

Pour en discuter, Pascale Navarro interroge Julie Miville-Dechêne, présidente du Conseil du statut de la femme, Françoise David, porte-parole de Québec solidaire et Rachida Azdouz, psychologue spécialiste en relations interculturelles.

La question de la place des hommes dans le mouvement féministe est aussi abordée avec Claudette Carbonneau, ancienne présidente de la CSN, Francine Descarries, professeure au Département de sociologie de l’UQAM, et Christian Nadeau, professeur agrégé au Département de philosophie de l’Université de Montréal

Enfin, quel sera l’avenir du mouvement féministe? Léa Stréliski, chroniqueuse web, et Paul St-Pierre Plamondon, président de Génération d’idées et vice-président de Delegatus services juridiques essaient d’y répondre.

Selon vous, quelle devrait être la place du féminisme au Québec ces prochaines années?

Quelques citoyen-ne-s ont aussi répondu à la question lors du Vox Pop de 40 ans de conseils.

    Fermer